Le capitaine de St-Malo

Le capitaine de Saint-Malo

Ali, ali, alo !

Qui fait la pêche aux cachalots

Ali, ali, alo !

Il donne la goutte à ses matelots

Ali, ali, alo !

A grands coups de barre de guindeau

Ali, ali, alo !

 

Et son second qu’est un salaud

Il mange la viande, nous laisse les os,

Fume des cigares, laisse les mégots,

Il boit du vin et nous de l’eau.

 

Il a trois filles qui font la peau

A Nantes, au Havre et à Frisco,

Le foutre coule à plein tonneau,

Dans leurs cons grands comme des seilleaux.

 

Du foutre rouge des Anglos,

Du foutre vert des Portugos,

Du foutre froid, du foutre chaud

Des Norvégiens, des Italos.

 

Celui-là qu’elles en jouissent plutôt,

C’est celui du Français faraud,

Le foutre blanc, le foutre chaud,

Des baleiniers de Saint-Malo.

 

Pique leur ton vît fier matelot,

Comme ton harpon au cachalot,

Des baleiniers de Saint-Malo,

Des baleiniers de Saint-Malo !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site