La femme du président

C’était la femme du président, s’amourachait d’un matelot (bis)

D’un matelot de Lorient

Le plus gentil, le plus galant !

 

Il est temps de prendre un ris, le vent va souffler cette nuit (bis)

 

Et ils ont fait un réveillon

Qui dura 3 jours et 3 nuits

Au bout d’ces 3 jours 3 nuits,

Le matelot l’ennui l’a pris

 

Le matelot tout en chantant

Remonte à bord d’son bâtiment

Ah c’que j’ai bien passé mon temps

Avec la femme du président

 

Le président qu’était par-là

Entendit ce beau discours-là

Oh matelot mon bel ami

Répète un peu c’que tu as dit !

 

Ce que je dis, j’le dis souvent

Après l’hiver vient le printemps

Après les chaleurs de l’été

Les feuilles tombent des rosiers

 

C’était la femme du président

S’amourachait d’un matelot

D’un matelot de Lorient

Le plus gentil, le plus galant !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site