Gueule de serpent

Pour aller à Nort nous partons, Adieu filles de Nantes (bis)

Mais dans deux jours nous reviendrons

Vous revoir mes charmantes (bis)

Avant qu’on appareille

Vidons une bouteille

 

Et hisse la voile et foutons l’camp, pour aller voir « gueule de serpent » (bis)

 

Quand sans mouiller nous passerons

Devant la Jonelière (bis)

A la santé de bon freton

Nous viderons nos verres (bis)

Le muscadet qui brille

Nous fait aimer les filles

 

Arrivés au pont de Sussé

Nous démâtons dare-dare (bis)

Pour équipier faut se passer D’anguilles à la tartare (bis)

Le beurre blanc et l’anguille

Nous font aimer les filles

 

Nous n’arrêtons pas la gagée, L’équipe en est morose (bis)

Ciel ne venez pas nous chercher, Adieu la tante Rose (bis)

Le cidre qui pétille

Nous fait aimer les filles

 

Nous traversons le cap au nord

Les plaines de Mazerolle (bis)

Pendant que la cuisine à bord Chante dans la casserole (bis)

Le beurre blanc qui grésille

Nous fait aimer les filles

 

Par vent debout à Port Mulot

On envie l’Pyroscaphe (bis)

Car pour aller à Nort c’est long Quand on pousse à la gaffe (bis)

La gaffe et la godille

Font regretter les filles

 

Pour aller à Nort nous partons, adieu filles de Nantes (bis)

Mais dans deux jours nous reviendrons

Vous revoir mes charmantes (bis)

Avant qu’on appareille

Vidons une bouteille

Et hisse la voile et foutons l’camp, le diable emporte « gueule de serpent » !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site